déterminer l’emplacement du potager

Vous désirez installer un potager dans votre jardin ? Qui ne voudrait pas avoir ses propres légumes et les savourer ! Mais la création d’un potager ne s’improvise pas. Pour bien le démarrer, vous devez vous conformer à certaines étapes. Découvrez dans les lignes qui suivent l’art de concevoir un potager en 5 étapes.

1ère étape : se procurer les bons équipements

Pour prendre soin de votre futur potager, vous aurez à vous équiper de divers outils. Parmi les outils de base, l’on ne manquera pas de citer l’arrosoir, le sécateur, sans oublier la pelle-bêche. La liste ne se résume cependant pas à ces quelques instruments.

Une brouette pourrait également vous être utile, de même qu’un râteau. Pour préparer le sol qui accueillera le potager, vous aurez besoin d’autres matériels. À titre d’information, si vous avez une vaste pelouse, pensez à acheter un scarificateur thermique. Grâce à ce comparatif en ligne de scarificateur thermique, vous pourrez peut-être trouver le modèle qui convient le mieux.

Autre point, munissez-vous aussi d’amendements pour le sol de votre potager. Vous avez le choix entre le compost, le fumier ou l’engrais.

2ème étape : déterminer l’emplacement du potager et ses dimensions

Pour choisir le bon emplacement, observez l’exposition au soleil de votre cour. À l’instar de tout autre végétal, il faut du soleil et de l’eau aux plantes potagères. Un positionnement au sud sud-ouest améliorera le rendement de votre potager. Néanmoins, vous aurez à pratiquer un arrosage fréquent.

Vous pouvez adopter une autre orientation, attendu que certains légumes préfèrent les sols frais. Mais n’oubliez pas qu’une culture de plantes potagères demande au minimum six heures d’ensoleillement par jour. Si elle en bénéficie moins, cela vous contraindra à opter pour une culture limitée à quelques espèces de légumes, fruits et fines herbes.

D’un autre côté, définissez les dimensions du potager. Si vous débutez, il est préférable de ne dédier qu’une petite surface à votre potager. Vous pourrez par la suite l’agrandir si vous le souhaitez. Une parcelle de 10 m² à 30 m² est amplement suffisante pour démarrer.

3ème étape : bien préparer le sol du potager

Avant de planter quelque légume que ce soit, vous devez bien sûr préparer le sol. Pour cela, enlevez les plantes de l’emplacement choisi pour le potager. Binez ensuite la terre à une profondeur de près d’une vingtaine de centimètres.

Élevez vos planches de culture à un niveau de 15 à 20 cm. Cela permettra de mieux égoutter et réchauffer le sol. Pour finir, sachez que les légumes se plairont mieux sur un sol parfaitement nourri. Enrichissez-le donc de matières organiques, telles que du compost ou du fumier. Vous pouvez réitérer cette opération au commencement de l’automne ou du printemps.

Faire son propre potager

4ème étape : sélectionner les légumes à planter

Comme vous êtes novice, privilégiez les plantes faciles à entretenir. Les courgettes, les carottes, les tomates, les salades, les haricots verts seront parfaits. Pour la culture des haricots verts, le semis se réalise entre mi-avril et mi-juillet pour une cueillette en été.

Pour la courgette, qui est une plante spécialement généreuse, effectuez vos semis entre avril et juin, puis vous pourrez récolter en saison estivale. Toutefois, un arrosage abondant et régulier est de mise. Concernant la tomate, plantez les jeunes plants à la mi-mai, et distancez-les de 50 cm. Arrosez chaque pied de manière fréquente sans mouiller les feuilles. Lorsqu’il fait chaud et sec, prévoyez un arrosage tous les deux jours.

Quant aux carottes, vous les sèmerez tous les 15 jours entre avril et juin. Couvrez-les avec un peu de terre. Au bout de 4 moins d’arrosages fréquents, vous accomplirez votre récolte entre juillet et novembre. Pour les laitues, le semis se fait entre mars et juin.

5ème étape : commencer à semer !

Maintenant que vous avez toutes les informations nécessaires pour réaliser votre culture et que votre terrain est prêt à recevoir le potager, vous pouvez entamer la plantation. Avant cela, extrayez les cailloux, racines et herbes. Ratissez la terre en cas de besoin.

Suivant la période de l’année et comme cela a déjà été indiqué précédemment, vous pouvez entreprendre les semis. Il vous est conseillé de bien suivre un calendrier sur lequel vous aurez noté toutes les périodes de semis de chaque plante. Après tous ces efforts, vous dégusterez des légumes frais et bourrés de vitamines !