avoir une récolte de tomates abondante

Les tomates sont des fruits rouges vitaminés que vous pourrez cultiver facilement à la maison, et ce, en pleine terre, sur le balcon ou la terrasse. Cependant, il ne suffit pas de les planter et d’attendre la récolte les bras croisés. Vous devez, en réalité, poser quelques petits gestes pour que votre récolte soit abondante. Voici quelques astuces d’entretien indispensable pour avoir une récolte de tomate très abondante.

Arrosez régulièrement vos tomates

Arrosez régulièrement vos tomates

Pour bien pousser, les tomates ont besoin d’être constamment arrosées. Une carence ou un excès d’eau pourrait endommager aussi bien les fruits que le plant lui-même. Lorsque les feuilles de votre plantation s’enroulent fortement, cela est le signe d’un stress hydrique, combiné à la salinité excessive du sol.

Par ailleurs, lorsque les fruits de vos tomates éclatent ou ont des fissures longitudinales ou annulaires, cela témoigne d’une alternance entre une météo chaude et ensoleillée et une météo pluvieuse et terne. Ce phénomène est également dû à un arrosage après une longue sécheresse. L’éclatement peut aussi s’expliquer par l’augmentation de la pression interne à cause d’un surplus d’eau dans les fruits, qui sont en train de maturer.

Pour prévenir l’éclatement des tomates, il est recommandé de trouver la juste mesure pour leur arrosage. Il est préférable que vous arrosiez au pied plutôt qu’en pluie. De cette manière, vous éviterez l’infestation par les maladies cryptogamiques. Envie d’en apprendre davantage sur le moment propice pour récolter les premières tomates ? Retrouvez dans cet article toutes les informations essentielles sur la question.

Nourrissez vos tomates avec des nutriments pour fruits

Bien que l’eau soit indispensable pour préparer la plante à produire de délicieux fruits, elle ne peut, à elle seule, permettre d’avoir une récolte abondante. Puisque les tomates sont des plantes extrêmement gourmandes, elles ont besoin d’une grande quantité de nutriments, de potassium, d’azote et de phosphate.

Vous aimerez aussi :  Faire son propre potager en 5 étapes

Le potassium est un minéral essentiel qui permet de réguler la circulation de l’eau dans la plante, de raffermir les cellules et d’augmenter la résistance aux maladies. Une plantation de tomate ayant une carence en nutriments se reconnait facilement grâce aux feuillages. Ses feuilles jaunissent et seul le tissu situé le long de la nervure principale conserve sa couleur verte. En employant des engrais spéciaux pour tomates, vous garantirez un apport en nutriments adapté aux besoins.

Utilisez des supports de croissance pour empêcher les plants de se courber

Lorsque vos plants de tomates sont assez grands, il est recommandé de les lier à des tuteurs afin qu’ils se courbent vers le sol. Durant certaines périodes de l’année, comme l’été, les plantes produisent beaucoup de fruits, notamment lorsqu’elles reçoivent les bons soins. Il faut donc les épauler pour qu’elles arrivent à supporter la charge.

Pour y parvenir, vous n’aurez qu’à utiliser des bambous, des grilles ou des piquets en bois, en plastique ou spiralés. Dans le but de donner suffisamment de tenue à vos plants de tomates, vous pouvez les attacher avec du raphia ou des clips de fixation.

Procédez à la prolongation de la saison des récoltes

En observant les lieux de la plantation, il est probable que vous repériez divers microclimats plus ou moins propices aux cultures potagères. Il peut s’agir d’endroits bien ensoleillés durant toute la journée, des lieux plus chauds, plus froids ou abrités par le vent. Tenez compte de ces observations pour bien placer vos espaces de culture dans le but de prolonger la saison des récoltes. Vous pourrez ainsi commencer plus tôt pendant le printemps et achever la saison plus tard à l’automne.

Procédez à la prolongation de la saison des récoltes

Par exemple, vous pouvez commencer la saison des récoltes plus tôt en faisant des semis en intérieur pour faire pousser vos tomates ou en utilisant un châssis froid. En installant vos espaces de culture dans les endroits ensoleillés, vous permettrez à la terre de mieux se réchauffer au printemps et de profiter de l’ensoleillement pendant longtemps à l’automne. Dans le cas où vous auriez de la place, l’installation d’une serre est également un excellent moyen par lequel vous pourrez prolonger la saison des récoltes.

Vous aimerez aussi :  Faire son propre potager en 5 étapes

Faites de l’égourmandage

Pour que la force de votre plant de tomate serve réellement à la formation de fruits juteux, vous devez fréquemment ôter les jeunes tiges latérales situées à l’aisselle des feuilles. Appelée épamprage, égourmandage ou pincement, cette opération vous permet de bien alimenter le plant de tomates et de stimuler sa santé. De même, elle favorise la croissance des fruits.

Pour faire de l’égourmandage, vous n’aurez qu’à ôter les jeunes tiges, qui sont encore très souples, en les pinçant avec vos doigts. Par contre, dans le cas où, les tiges semblent être vieilles et dures, il est recommandé d’utiliser un couteau aiguisé pour ne pas blesser le plant de tomate. Vers la fin du mois d’août, vous devez pincer la pointe du plant de tomate et les tiges latérales. Laissez une feuille au-dessus de la dernière tige florale pour faciliter la maturation des fruits formés.